Finance responsable : on a tous à y gagner

Finance responsable : on a tous à y gagner

Depuis la crise économique mondiale de 2008, une vision et une conception plus éthique de la finance est en plein essor. Actuellement, près de 1 dollar sur 10 est investi via la démarche de l’ISR (Investissement Socialement Responsable) qui consiste à maximiser la rentabilité de son placement tout en veillant que les entreprises sur lesquelles on investit respectent des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance). L’ISR a connu une croissance très importante ces dernières années avec environ 750 milliards d’euros gérés en France en 2015. Cet essor est la preuve que les Français ont compris qu’il était grand temps de reprendre confiance dans la faisabilité d’un modèle qui associe finance et responsabilité.

Auparavant, l’ISR était surtout destiné à des investisseurs individuels militants. Maintenant, de grands fonds de gestion classique intègrent cette nécessité de faire concilier rendement et responsabilité. Le contexte mondial y est favorable grâce à une prise de conscience très nette de la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique. Le changement de modèle économique de certaines activités sont mieux perçus, car les coûts énergétiques apparaissent maintenant davantage comme des opportunités de croissance. Les acteurs économiques ont enfin intégré le fait qu’il est possible de générer des gains conséquents tout en limitant les externalités sociales négatives.

Dans notre société numérique où tout se sait et se partage, les entreprises n’ont plus d’autre choix que de respecter les valeurs de leurs consommateurs si elles veulent pérenniser leur image de marque. Les rapports de force sont vraiment en train de basculer, il n’y a jamais eu de meilleur moment pour accélérer la transition de nos modes de vie et de consommation. Un plus grand nombre d’acteurs économiques devient conscient de la valeur croissante de leur réputation et du risque liée à une mauvaise gestion de celle-ci.

Warren Buffet a dit : “Les entreprises peuvent se permettre de perdre de l’argent, même beaucoup d’argent. Mais elles ne peuvent pas se permettre de perdre en réputation, même un soupçon.”

Il est dans l’intérêt des entreprises de respecter ces nouvelles règles du jeu afin de limiter leurs risques de s’exposer à des sanctions ou des actions médiatiques hostiles. C’est une des raisons principales qui expliquent qu’il est rentable pour un investisseur de placer son argent sur des entreprises responsables. La rentabilité de la prise en compte du développement durable sur le long terme est supérieure à l’atteinte d’objectifs court termistes. Il est reconnu que la prise en compte de facteurs ISR serait un facteur de meilleure performance financière. Les entreprises respectant ces critères ESG pourraient très bien à l’avenir obtenir un accès privilégié aux capitaux, contrairement aux entreprises jugées irresponsables, dont le coût de l’emprunt serait plus élevé.

Il existe plusieurs types de finance responsable. L’approche dominante du “best in class” a parfois été décriée, car elle met en valeur des entreprises dont la volonté réelle ou affichée est d’être socialement plus responsables mais peu importe leur secteur d’activité. Il devient donc parfois difficile pour l’investisseur individuel de comprendre la pertinence de certains classements ou fonds de placements. On est en effet en droit de se demander si des investissements réalisés pour le respect de critères ESG traduit une réelle volonté de changer en profondeur ses activités ou juste de redorer son image de marque.

Pour faire plus de poids face à des pratiques de gestion de patrimoine classiques n’intégrant peu ou pas de critères extra-financiers, la finance responsable se doit de trouver un modèle afin d’être compréhensible et jugée fiable auprès des particuliers. On assiste encore à un manque de consensus sur le fait que rentabilité et responsabilité peuvent aller ensemble, car il reste parfois difficile de mesurer les effets de la prise en compte des critères extra-financiers sur la performance des placements. C’est un des nombreux défis que compte relever Ethikey, le conseiller digital qui redonne des valeurs à votre argent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.